Aptitudes testées

Créé par un des psychologues de l'équipe de sélection PNT d'Air France, ce test a pour but d'évaluer les aptitudes logiques dans les dimensions verbales, numériques et spatiales du candidat. Il a depuis 2013 été mis au programme des sélections ENAC-EPL.

Intellectuelle
▇ Aptitude(s) et poids intervenant
1
0
2
28
3
39
4
56
5
67
6
78
7
83
8
89
9
92
→%
Test modifié le 14 Février 2019. Calibration du 29 Avril 2019

Règles

Trois éléments sur la gauche (soit des nombres, soit des mots, soit des figures) forment un groupe et définissent une "loi". Trois autres éléments sur la droite forment une "anti-loi". En dessous, 6 éléments sont affichés. Il faut sélectionner ceux dont la logique vérifie la "loi" et non l'"anti-loi". Le but de l'exercice est donc de comprendre quelles relations logiques (loi et anti-loi) régissent les deux groupes de 3 éléments et de regarder si les éléments de réponse vérifient ou non la première de ces relations. Attention : Pour chaque question, un élément est toujours au minimum à cocher. Par ailleurs, il se peut que, parfois, plusieurs lois vous semblent possibles. Choisissez celle qui vous permet de cocher le plus d'éléments.

EFG

Exemple

Sur l'exemple ci-contre, on voit que les figures de gauche ont une symétrie verticale (loi) alors que les figures de droite une symétrie horizontale (anti-loi). Il faut donc cocher les réponses qui sont indiquées en vert dans la correction.

Timing

Vous devez traiter 36 questions en 30 minutes.

Plus de détails

L’EFG (test d’efficience générale) est un test difficile par définition. Il a été imaginé dans les années 90 par un psychologue de l’équipe de sélection Air France, depuis à la retraite. Ce test a ensuite été récupéré par l’ENAC en 2014 pour le concours EPL et est devenu LE test unique de raisonnement du concours ENAC-EPL en remplacement du TEAI et des APM. Suite à de nombreuses demandes, nous avons décidé de mettre en ligne ce tutoriel visant à décortiquer les méthodes et directions de raisonnement que vous pouvez emprunter.

Attention, ne vous sur-conditionnez pas sur ces façons de faire ! L’esprit de ce tutoriel est plus d’initier chez le candidat une familiarisation et un esprit critique, que de lui donner clefs en main des recettes à appliquer. Ce tutoriel ne doit pas être appris par coeur comme un dictionnaire de logiques dans lesquelles il n’y aurait plus qu’à piocher.

EFG : Tutoriel Numérique

EFG : Tutoriel Verbal

  • Mots masculins ou féminins : "acte", "ennemi", "badge" sont tous masculins contrairement à "discourir", "envie", "calciner". (Voir en annexe pour les mots avec un genre ambiguë)
  • Mots singuliers ou pluriels : "bureaux", "sourires", "secrets" sont tous des noms au pluriel contrairement à "trimestriel", "dessous", "abîme".
  • Les mots ont un genre et un nombre donné : "film", "âtre", "récital" dont des noms masculins au singulier contrairement à "fuite", "âges", "débattre".
  • Mots qui commencent avec la même lettre : "table", "troc", "terreurs" commencent tous par un "t" contrairement à "compter", "honneurs", "coopératif".
  • Mots qui finissent par la même lettre : "patio", "incognito", "gaucho" finissent tous par un "O" contrairement à "kangourou", "vraiment", "subir".
  • Mots qui commencent/finissent par une voyelle/consonne : "ici", "assombrir", "amis" commencent par une voyelle contrairement à "barbe", "sénario", "correspondre".
  • Mots qui commencent et finissent par une consonne/voyelle : "auteurs", "appeler", "apanages" commencent par une voyelle et finissent par une consonne contrairement à "arbre", "soda", "solennellement".
  • Mots qui contiennent un nombre donné de consonnes/voyelles : "contrefaire", "désagréable", "carrément" contiennent 6 consonnes contrairement à "mafioso", "suite", "endroit".
  • Mots qui commencent par une lettre donnée et finissent par une autre : "blues", "bonheurs", "boulangers" commencent par un "b" et finissent par une "e" contrairement à "importance", "bronca", "trous".
  • Mots accentués : "matière", "haltères", "événement" ont des accents contrairement à "auteurs", "aspirine", "ventres".
  • Mots qui ont une lettre double attachée (sans que cette lettre soit nécessairement identique pour chaque mot) : "approfondir", "remettre", "rapport" ont une lettre double (respectivement "p","t" et "p") contrairement à "fléchir", "concevoir", "cri".
  • Mots qui ont une lettre double non attachée (sans que cette lettre soit nécessairement identique pour chaque mot) : "dangereux", "répandre", "sortes" ont respectivement un "e","e" et "s" en double contrairement à "pages", "voitures", "joliment" qui n’ont que des lettres uniques
  • Mots avec un phonème en commun : "spacieux", "contredire", "lentement" contiennent tous le phonème "E" fermé contrairement à "faces", "vite", "défi".
  • Mots avec une suite de 2 lettres en commun : "ressembler", "bambous", "ombre" contiennent tous "mb" contrairement à "seuils", "blêmir", "yoga".
  • Mots avec une suite de 3 lettres en commun : "breakfast", "arbres", "nombre" contiennent tous "bre" contrairement à "bruit", "secret", "pluies".
  • Type du mot (adverbe, nom, adjectif, verbe d'un groupe donné) : "travestir", "résoudre", "dépeindre" sont des verbes à l'infinitif contrairement à "cutter", "épicé", "colon".
  • Mots avec un motif voyelle-consonne précis (en notant voyelle V et consonne C) : "éblouir", "anxieux", "appuyer" ont tous un motif V-C-C-V-V-V-C contrairement à "écouter", "tomme", "désobéir"
  • Mots avec un nombre de lettres donné :"agapes", "rempli", "garçon" ont tous 6 lettres contrairement à "yoga", "circoncir", "rosir".
  • Mots avec un nombre de syllabes donnés : "rugir", "combat", "endroit" ont tous 2 syllabes contrairement à "retentissant", "oeil", "advenir".
  • Mots qui ont une/des lettre(s) donnée(s) à un endroit précis : "colt", "relire", "haltère" contiennent tous un "l" en troisième position contrairement à "discussions", "chercher", "asphalte".
  • Mots avec une lettre donnée (mais pas à une place donnée) : "refroidir", "autrefois", "infirmiers" contiennent tous la lettre "f" contrairement à "apostrophes", "étendre", "rôtir".
  • Mots qui ont un nombre précis de consonnes et de voyelles : "saison", "oindre", "causer" ont tous 3 voyelles et 3 consonnes contrairement à "cash", "colline", "inflammable".
  • Mots qui sont des palindromes (mots symétriques qui peuvent être lus dans les deux sens) : "faf", "snobons", "ses" peuvent être lus dans la un sens comme dans l’autre (de gauche à droite ou de droite à gauche) contrairement à "rejaillir", "show", "campagnes". (Voir en annexe pour une liste de palyndromes)
  • Mots d’origine étrangère : "fiesta", "flamenco", "féria" sont des mots d'origine espagnole contrairement à "lasagnes", "framboisier", "tordre".
  • Mots qui sont des noms propres : "rolex", "nabuchodonosor", "mexique" sont des noms propres contrairement à "délicieux", "abdos", "curiosité".
  • Mot croissants ou décroissants : Mots dont les lettres sont dans l'ordre alphabétique ou anti-alphabétique : "songe", "vif", "soif" sont formés de suite de lettres en ordre anti-alphabétique contrairement à "bureau", "âtre", "endroits".
  • Mots qui partagent un même champs lexical : "écoulement", "noyade", "hydrologie" sont dans le champs lexical de l’eau contrairement à "comburant", "jambe", "pesto". Pensez à retenir les champs lexicaux suivants (feu/cheminée/flamme, avions/aéroport/vol...)
  • Mots qui ont une lettre donnée en double non attachée : abstrait-territoire-tétraèdre-tartarin ont tous 2 « t » mais non attachés contrairement à brassards-attention-rite-brasier
  • Mots qui ont un anagramme : ancre-caner-carne-cerna-crane-rance (à retenir car c’est une série connue d’anagrammes en français souvent posée) donnent d’autres mots lorsqu'on change les lettres de place. (Voir en annexe pour une liste d’anagrammes)
  • Mots qui ont un homonyme : amende-autel-encre-fosse (ont respectivement les homonymes suivants : amande-hôtel-ancre-fausse). Un homonyme est un mot dont la lecture est phonétiquement la même mais dont le sens et l’écriture diffèrent. (Voir en annexe pour une liste d’homonymes)

Annexes

Mots avec une ambiguité sur le genre

  • Mots masculins : abaque, abysse, accident, accueil, âge, agrume, ambre, améthyste, féminin, amiante, ampère, anniversaire, antidote, apanage, apogée, appendice, armistice, aromate, arpège, article, asphalte, astérisque, ascenseur, augure, autobus, autographe, automne, avion, camée, chrysanthème, coquelicot, décombres, effluve, embâcle, emblème, en-tête, entracte, équinoxe, escalier, esclandre, été, évangile, granule, habit, haltère, hémisphère, hiver, holocauste, hôpital, incendie, insigne, interstice, ivoire, jade, jute, libelle, lobule, lys, muguet, narcisse, neurone, nimbe, obélisque, oeillet, ordinateur, oreiller, orteil, ovule, ozone, pamplemousse, pédicelle, pénates, pétale, polytric, printemps, tentacule, termite, testicule, tubercule, ulcère, vivres
  • Mots féminins : acné, abscisse, acoustique, affres, algèbre, amibe, ancre, anicroche, apostrophe, appendicite, arabesque, argile, armoire, asperge, astuce, atmosphère, autoroute, câpre, cuticule, débâcle, ébène, échappatoire, écritoire, enclume, épice, épitaphe, épithète, gélule, hélice, horloge, immondice, jonquille, molécule, moustiquaire, nacre, oasis, obsèques, ocre, omoplate, once, orchidée, orbite, oriflamme, ouïe, primeur, spore, stalactite, stalagmite, strate, ténèbres, topaze, tulipe, urticaire
  • Les 3 mots de la langue française qui sont masculins au singulier et féminins au pluriel : amour, délice, orgue

Critères de divisibilité par

  • 2 : un nombre est divisible par 2 lorsque le chiffre des unités est: 0, 2, 4, 6 ou 8, exemples : 13 574 ; 279 836
  • 3 : un nombre est divisible par 3 lorsque la somme de ses chiffres est un nombre multiple de 3, exemples : 741 (7+4+1 = 12) ; 8 433 (8+4+3+3 = 18)
  • 4 : un nombre est divisible par 4 lorsque les deux chiffres de droite formentun nombre multiple de 4: 00, 04, 08, 12,............80, 84, 88, 92, 96, exemples : 148 ; 57 376
  • 5 : un nombre est divisible par 5 lorsque le chiffre des unités est 0 ou 5, exemples : 3 570 ; 14 235
  • 6 : un nombre est divisible par 6 lorsqu'il est divisible par 3 et par 2
  • 8 : un nombre est divisible par 8 lorsque les 3 chiffres de droite forment un nombre multiple de 8 : 008, 016, 024,......072, 080, 088,.....520, 528,.....984, 992, exemples : 69 776(776=8x97) ; 98 024
  • 9 : un nombre est divisible par 9 lorsque la somme de ses chiffres est un nombre multiple de 9, exemple : 12 345 678 (1+2+3+4+5+6+7+8 = 36 = 4*9)
  • 10 : un nombre est divisible par 10 lorsque le chiffre des unités est 0, exemples : 120 ; 13 000
  • 11 : un nombre est divisible par 11 lorsque la différence entre la somme des chiffres de rang pair et la somme des chiffres de rang impair est un multiple de 11, exemple : 919 380 (9+9+8 = 26 ; 1+3+0 = 4; 26 - 4 = 22 = 2x11)
  • 12 : un nombre est divisible par 12 lorsqu'il est divisible par 3 et par 4
  • 25 : un nombre est divisible par 25 lorsque les deux chiffres de droite sont 00, 25, 50 ou 75, exemples : 3 325 ; 723 775
  • 100 : un nombre est divisible par 100 lorsque les deux chiffres de droite sont 00, exemples : 85 300 ; 87 000
  • 125 : un nombre est divisible par 125 lorsque les 3 chiffres de droite forment un nombre multiple de 125 : 125, 250, 375, 500, 625, 750, 875
  • 1000 : un nombre est divisible par 1000 lorsque les trois chiffres de droite sont 000, exemples : 234 000 ; 150 000

Liste d'homonymes

  • air / aire : de l’air chaud ; l’aire du carré
  • allée / aller : il traverse l’allée ; il va aller à la fête.
  • amande / amende : le gendarme lui adonné une amende ; l’amande est un fruit.
  • ancre / encre : le bateau jette l’ancre ; il trempe la plume dans l’encre.
  • arrivée / arriver : il franchit la ligne d’arrivée ; il va arriver le premier.
  • assemblée / assembler : l’assemblée nationale ; assembler des planches.
  • au / eau / haut : il va au marché ; boire de l’eau ; en haut de l’armoire.
  • auteur / hauteur : l’auteur d’un livre ; le saut en hauteur.
  • autel / hôtel : il cherche un hôtel pour passer la nuit ; le curé se trouve devant l’autel.
  • balai / ballet : passer un coup de balai ; une danseuse de ballet
  • bar / barre : le bar des sports ; une barre de fer.
  • bon / bond : un bon repas ; le bond du lapin.
  • boucher / bouchée : une bouchée de pain ; boucher un trou ; acheter de la viande chez le boucher.
  • boue / bout : il est couvert de boue ; le bout du chemin.
  • brin / brun : un brin d’herbe ; des cheveux bruns.
  • but / butte : il marque un but ; il monte sur une butte.
  • camp / quand : il dégage son camp ; quand viendras-tu me voir ?
  • cane / canne : la cane est la femelle du canard ; il marche en s’aidant d’une canne.
  • cap / cape : le Cap Fréhel ; la cape de Zorro.
  • car / quart : il prend le car pour aller à la piscine ; il est midi moins le quart.
  • cent / sang / sans : cent (100) ; le sang est rouge ; il sort sans son manteau.
  • chaîne / chêne : une chaîne de vélo; les racines du chêne.
  • chair / cher / chère : de la chair fraîche ; mon cher ami ; chère maman.
  • champ / chant : un champ de maïs ; le chant de l’oiseau.
  • cheminée / cheminer : une cheminée ; cheminer (marcher).
  • chœur / cœur : le chœur de l’opéra ; les battements du cœur.
  • compter / conter : compter de l’argent ; conter une histoire.
  • compteur / conteur : voir compter.
  • coq / coque : le chant du coq ; la coque du bateau.
  • cor / corps : un cor de chasse ; un cor au pied ; le corps humain
  • cou / coup / coût : le cou de la girafe ; un coup de poing ; le coût d’un voyage.
  • cour / cours / court : la cour de l’école ; un cours d’eau ; un cours d’histoire ; un pantalon trop court.
  • cygne / signe : le cygne nage sur l’étang ; il me fait un signe de la main.
  • dans / dent : dans la cuisine ; une dent de lait.
  • danse / dense : une danse en rond ; un brouillard très dense.
  • être / hêtre : un être vivant ; le verbe être ; le hêtre est un arbre.
  • faim / fin : j’ai faim ; la fin du film.
  • faire / fer : faire la vaisselle ; une barre de fer.
  • fausse / fosse : une réponse fausse ; une fosse à lisier.
  • foi / foie / fois : la foi des croyants ; du foie de veau ; il était une fois.
  • fumée / fumer : de la fumée ; fumer un cigare.
  • gelée / geler : de la gelée ; l’eau va geler.
  • golf / golfe : jouer au golf ; le Golfe de Gascogne.
  • grasse / grâce : de la matière grasse ; elle danse avec beaucoup de grâce ; j’ai réussi grâce à toi..
  • hockey / hoquet : le hockey sur glace ; j’ai attrapé le hoquet.
  • lacer / lasser : lacer ses chaussures ; se lasser (se fatiguer).
  • lait / laid : du lait de vache ; laid comme un pou.
  • lieu / lieue : le lieu du crime (l’endroit) ; des bottes de sept lieues.
  • maire / mer / mère : le maire de Savennières ; le bord de la mer; ma mère (maman).
  • maître / mètre / mettre : un maître d’école ; un mètre quarante ; mettre le couvert.
  • marché / marcher : le marché de Brive la gaillarde ; je vais marcher.
  • moi / mois : toi et moi ; le mois de mars.
  • mot / maux : un mot facile à écrire ; des maux de tête.
  • mur / mûr / mûres : le mur de l’école ; un fruit mûr ; de la confiture de mûres.
  • pain / pin : du pain grillé ; une pomme de pin.
  • pair / paire / père : un nombre pair ; une paire de chaussures ; mon père (papa).
  • par / part : il vient par ici ; une part de gâteau.
  • parti / partie : un parti politique ; une partie de football
  • pâte / patte : de la pâte à crêpe ; une patte de lapin.
  • peau / pot : une peau de lapin ; un pot de fleurs.
  • pensée / penser : il lit dans mes pensées ; j’aime ne penser à rien.
  • peu / peut : un peu d’eau ; il peut le faire.
  • pie / pis : la pie est un oiseau ; le pis de la vache.
  • plaine / pleine : il habite dans une plaine ; une bouteille pleine.
  • poids / pois : un poids lourd ; un petit pois.
  • poing / point : un coup de poing ; un point sur une carte.
  • porc / port : un porc (cochon); le bateau arrive au port.
  • pou / pouls : avoir des poux dans la tête ; le médecin prend ton pouls.
  • près / prêt : près de ma maison ; il se tient prêt.
  • puis / puits : lundi puis mardi ; l’eau d’un puits.
  • rangée / ranger : une rangée de tables ; ranger son casier.
  • ras / rat / raz : des cheveux coupé ras ; un rat d’égout ; un raz de marée.
  • reine / renne / rênes : la reine d’Angleterre ; les rennes du Père Noël ; tenir les rênes du cheval.
  • rentrée / rentrer : la rentrée des classes ; il va rentrer de vacances.
  • roue / roux : une roue de vélo ; des cheveux roux.
  • sain / saint / sein : sain et sauf ; saint Nicolas ; donner le sein.
  • sale / salle : un pantalon sale ; la salle de bain.
  • saut / sceau / seau / sot : le saut en hauteur ; apposer son sceau ; un seau d’eau ; il est sot (idiot).
  • sou / sous / saoul : je n’ai plus un sou ; le chat est sous la table ; il est saoul (=ivre).
  • sur / sûr / sûre : sur le mur ; il est sûr de lui ; elle est sûre d’elle.
  • tache / tâche : une tache de graisse ; réussir une tâche (un travail).
  • tant / temps : il y a tant de choses à faire et je n’ai pas le temps.
  • tante / tente : tante marie dort dans une tente.
  • teint / thym : il se teint les cheveux ; le thym (herbe aromatique).
  • thon / ton : le thon (poisson) ; ton cahier.
  • tournée / tourner : la tournée du facteur ; il va tourner à droite.
  • tous / tout / toux : tous les jours ; tout le monde ; une toux sèche (tousser).
  • tranchée / trancher : se cacher dans une tranchée ; trancher une corde.
  • trop / trot : trop fort; un cheval au trot.
  • vain / vin / vingt : il m’appelle en vain ; un verre de vin ; il est vingt heures.
  • ver / verre / vers / vert : un ver de terre ; un verre de vin ; aller vers paris ; un fruit vert.
  • voie / voix : une voie de chemin de fer;chanter à pleine voix.

Liste d'anagrammes

  • Aline : Liane, Laine
  • Amanite : Amiante
  • Ancre : Caner, Carne, Cerna, Crâne, Créna, Écran, Encra, Nacre, Rance
  • Animé : Aminé, Manié
  • Arbre : Barre
  • Armée : Marée, Ramée
  • Arts : Rats, Star, Tsar
  • Avenir : Navire, Ravine
  • Balise : Blaise
  • Berliet : Liberté
  • Bilan : Liban
  • Boris Vian : Bison ravi
  • Cancer : Cancre
  • Carte : Trace, Écart
  • César : Races, Sacre
  • Chariot : Haricot
  • Chenil : Lichen
  • Chien : Chine, Niche
  • Concert : Concret
  • Conversation : Conservation
  • Crèmerie : Mercerie
  • Crime : Merci
  • Démon : Monde
  • Désir : Rides
  • Devenir : Deviner
  • Direct : Crédit
  • Dragée : Gardée, Gradée
  • Dragon : Gardon
  • Élu : Lue
  • Émis : Mise
  • Emphatique : Empathique
  • Épine : Peine
  • Équipe : Piquée
  • Éperon : Prônée
  • Estimés : Métisse
  • Espoir : Poires, Proies
  • Établir : Tablier
  • Face : Café
  • Faible : Fiable
  • Famille : Ma fille
  • Folie : Fiole
  • Fondre : Fonder
  • Garde : Grade, Edgar
  • Gare : Rage
  • Guérison : Soigneur, Un gosier.
  • Image : Magie
  • Italien : Litanie
  • Laid : Dalí
  • Laide : Idéale
  • Lare : Râle
  • Lima : Mail, Mali
  • Lime : Miel
  • Logarithme : Algorithme
  • Losange : Solange
  • Louer : Roule
  • Maisons : Aimons
  • Ménage : Manège
  • Marie : Aimer
  • Marine : Animer, Ranime
  • Ménisque : Mnésique
  • Métier : Trémie
  • Minéral : Laminer, Le marin
  • Mire : Émir, Rime
  • Misère : Remise, Rimées
  • Mitre : Trime
  • Minuterie : Mutinerie
  • Mon : Nom
  • Monde : Démon
  • Nicole : Coline
  • Nil : Lin
  • Noël : Léon
  • Noirs : Rions
  • Nos : Son
  • Notes : Séton
  • Nu : Un
  • Œil : L'oie
  • Opéra : Apéro, Paréo
  • Orange : Organe
  • Ordure : Dorure
  • Oripeau : Poireau
  • Orties : Sortie, Rôties
  • Ouest : Soute
  • Pastiche : Pistache
  • Paté : Tapé
  • Patiner : Tapiner
  • Pâtissier : Tapissier
  • Pépin : Nippe
  • Persil : Périls
  • Pigeon : Poigne
  • Pléonasme : Néoplasme
  • Plier : Piler, Repli
  • Plis : Slip
  • Police : Picole
  • Port : Trop
  • Praticien : Patricien
  • Prie : Péri, Pire, Ripe
  • Prison : Prions
  • Racées : Écrase
  • Rasoir : Rosira
  • Redoute : Déroute
  • Reflet : Trèfle
  • Relier : Relire
  • Renault : Naturel, Laurent
  • Réponse : Prônées
  • Réunir : Ruiner, Uriner
  • Rien : Nier, Rein
  • Roland : Ronald
  • Romain : Manoir
  • Rose : Éros
  • Route : Outre, Troué
  • Rubis : Subir
  • Ruse : Sûre, Rues
  • Sablier : Baliser
  • Sale : Elsa, Alès
  • Secte : Est-ce
  • Sieste : Tissée
  • Signe : Singe
  • Snob : Bons
  • Souple : Loupes, Poules
  • Super : Repus, Peurs
  • Tare : Âtre, Rate
  • Théologie : Éthologie
  • Tige : Gîte
  • Trésor : Rostre
  • Trône : Étron, notre
  • Tube : Bute
  • Utile : Tuile
  • Vaine : Avien, Aviné, Envia, Évian, Naive, Nivéa, Veina
  • Valser : Larves
  • Verte : Trêve
  • Vitrée : Éviter
  • Voiler : Violer
  • Vote : Veto
  • Voyage : Goyave
  • Féérie : Fériée
  • Repos : Prose
  • Récit : Écrit
  • Tentation : Attention
  • Trésor public : Corruptibles
  • Ministre : Intérims
  • Étreinte : Éternité
  • Stupide : Dispute

Liste des palyndromes de la langue française

alla, anona, asa, aviva , axa, bob, ctc, elle, ère, erre, essayasse, esse, été, étêté, eue, faf, gag, ici, kanak, kayak, kazak, lebel, nanan, non, pop, radar, réifier, repiper, ressasser, retâter, rêver, rotor, sagas, salas, sanas, sapas, sas, sassas, selles, semâmes, sèmes, serres, ses, sèves, sexes, shahs, sidis, sis, snobons, solos, sonos, sos, stats, sus, taggât, talât, tannât, tapât, tarât, tassât, tâtât, taxât, tnt, tôt, tu

Entraînez-vous sur Pilotest
Triomphez lors des sélections
Envolez-vous